Construire Vert

20 juin 2013

Le label «bâtiment biosourcé»

biosourcé

Le but de ce label est d’offrir un choix plus large de matériaux et de produits pour les maîtres d’ouvrage tout en favorisant les filières locales de matériaux.
Les exigences et les modalités d’attribution du nouveau label «bâtiment biosourcé» viennent d’être définies par un arrêté publié le 23 décembre 2012 au Journal officiel.


Le label atteste la conformité des bâtiments neufs au vu du respect d’un taux minimal d’incorporation de matériaux biosourcés (kg de matériau / m² de surface de plancher).

Il introduit dans le bâtiment le concept de ressource renouvelable, concept très important en termes de développement durable. Il oriente vers l’utilisation des ressources issues du vivant et à ce titre relève aussi de la biodiversité. La certification américaine LEED valorise quant à elle une notion de ressource « rapidement » renouvelable ce qui en exclut le bois.

Pour obtenir le label, il est nécessaire, a minima:
- que le bâtiment possède une certification environnement a le globale, en particulier sur sa performance énergétique.
- que le bois utilisé soit FSC ou équivalent,
- que les matériauxutilisés soient classés A ou A+ pour la quantité de polluant émis dans l’air et qu’ils possèdent une déclaration environnementale (FDES). 

Un certain nombre de projets en cours sont déjà éligibles au label dans son premier niveau (sur les 3 possibles).

A l’heure de la RT 2012, voici enfin une solution pour valoriser un projet autrement que grâce à sa performance énergétique.

Posté par ELAN_France à 11:18 - Certifications et référentiels - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire